SUD Santé MONTPERRIN :: Le tutorat
SUD Santé MONTPERRIN Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le tutorat

 
Post new topic   Reply to topic    SUD Santé MONTPERRIN Forum Index -> Notre travail -> Les soins
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Backdraft
Buveur de Café
Buveur de Café

Offline

Joined: 06 Aug 2007
Posts: 15
Localisation: Enfermé dans un bureau

PostPosted: Sat 11 Aug - 02:38 (2007)    Post subject: Le tutorat Reply with quote

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
_________________
Ceux qui négocieraient leur liberté fondamentale contre une sécurité illusoire ne méritent ni liberté, ni sécurité.
B. Franklin


Back to top
MSN
Publicité






PostPosted: Sat 11 Aug - 02:38 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Argrath le Troll
Administrateur
Administrateur

Offline

Joined: 07 Jun 2007
Posts: 258
Localisation: Aix en Provence

PostPosted: Mon 10 Nov - 18:39 (2008)    Post subject: Le tutorat Reply with quote

Quote:
*Psychiatrie: directeurs et cadres de santé demandent la poursuite de
crédits fléchés pour le tutorat des infirmiers *
PARIS, 10 novembre 2008 (APM) - Des directeurs et des cadres de santé ont
estimé, lors de la journée annuelle de l'Association des établissements
participant au service public de santé mentale (Adesm), que les crédits
fléchés pour le tutorat des nouveaux infirmiers en psychiatrie devaient être
poursuivis après 2008.

Aucun bilan officiel du tutorat n'a été dressé mais le dispositif,
obligatoire et doté de crédits, a été très largement appliqué, avec un taux
de satisfaction important, selon les témoignages des directeurs et cadres de
santé présents jeudi à la journée annuelle de l'Adesm.

Le Plan psychiatrie et santé mentale (PPSM) 2005-08 a distribué 75 millions
d'euros de crédits spécifiques de 2006 à 2008 pour une formation de
consolidation des savoirs pour tout nouvel infirmier diplômé d'Etat affecté
dans un service de psychiatrie et son accompagnement individuel par un
tuteur (un infirmier volontaire ayant une expérience d'au moins cinq ans)
sur plusieurs semaines.

Comme le PPSM ne semble pas être poursuivi au delà de 2008 par un deuxième
plan, plus aucun crédit spécifique ne devrait être dégagé à partir de 2009.

Ce dispositif ne constituait pas une première puisque de nombreux
établissements spécialisés avaient mis en place dans les années 1990, de
leur propre initiative, des modules de formation spécifiques pour les jeunes
diplômés, en constatant les lacunes de la formation du nouveau diplôme
d'Etat mis en place en 1992, ont souligné plusieurs participants à la
journée de l'Adesm.

Mais les crédits PPSM ont permis un encadrement formalisé des nouveaux
infirmiers, les tuteurs étant remplacés durant le temps consacré à
l'encadrement.

Des directeurs ont exprimé leur inquiétude pour la pérennité du dispositif,
comme le directeur du CHS du Jura à Dôle, Jacques Augier, et le directeur du
centre hospitalier Valvert de Marseille, Robert Brenguier, pour qui "le
système va s'écrouler avec la fin des financements".

Pourtant, le dispositif a eu un effet de réassurance sur les nouveaux
infirmiers et s'est révélé attractif pour la psychiatrie, ont souligné deux
responsables de ces formations en Haute-Normandie.

Environ 480 infirmiers ont été formés à la consolidation des savoirs sur
2006-08 dans la région et 150 infirmiers ont été tutorés depuis un an, a
indiqué Dominique Berthelot, responsable de la coordination du dispositif à
l'Agence régionale de l'hospitalisation (ARH) Haute-Normandie.

Les tutorés ont été satisfaits de cette formation, qui leur a permis
d'obtenir une réassurance sur leurs capacités professionnelles, et ils ont
fait la promotion de la formation auprès des nouveaux arrivés, a souligné
Patrice Letourneau, cadre supérieur au CH du Rouvray (Sotteville-les-Rouen,
Seine-Maritime). "Contrairement aux idées reçues sur le nouveau DE, leur
approche des solutions de soins était satisfaisante. Ils demandent plus un
savoir-être qu'un savoir-faire".

En Haute-Normandie, la formation est amorcée environ deux mois après
l'arrivée de l'infirmier dans le service et le nombre de personnes encadrées
par chaque tuteur a été réduit progressivement de 4 à 2. Une charte du
tutorat a été établie pour cadrer les interventions. Le temps de tutorat est
adapté en fonction des besoins exprimés par le tutoré, a souligné Patrice
Letourneau.

L'absence de crédits en 2009 ne décourage pas les responsables
haut-normands, qui ont décidé la poursuite du programme et son extension aux
aide-soignants, aux aides médico-psychologiques et aux auxiliaires de vie.

Deux directeurs de l'agglomération marseillaise, Robert Brenguier et Gilles
Moulec (CH Edouard Toulouse), ont apporté un bémol à cette appréciation,
soulignant le taux d'absentéisme important à la formation de consolidation
des savoirs et un désintérêt des infirmiers. Ils ont ajouté qu'elle n'avait
rien changé à la faible fidélisation des infirmiers en psychiatrie dans leur
zone.

[/quote]
_________________
"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait" - Michel Audiard


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    SUD Santé MONTPERRIN Forum Index -> Notre travail -> Les soins All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group